Rechercher

Bouger plus pour booster son métabolisme

Dernière mise à jour : 20 févr.


Bouger ? Pour quoi faire ? Et puis… bouger quoi d’abord ?

Hé oui, c’est un grand OUI ! Je vous invite à bouger !

De quelque manière que ce soit : en allant au boulot à pieds, en fuyant l’ascenseur et en empruntant les escaliers, en vous imposant de la marche quotidiennement, en vous fixant des objectifs le week-end, celui d’aller découvrir un joli point de vue non loin de chez vous ou de faire un peu de renforcement musculaire de chez vous. Il y a tant d’occasion de se dépenser ! Une promenade en famille, un tennis entre amis, un jogging, quelques longueurs…


Oui je suis consciente que tout le monde n’aime pas se dépenser et que ce n’est pas parce que moi je ne suis heureuse que le nez dehors, les cuisses qui chauffent et la cardio qui tape, que c’est le cas de chacun.

Malgré tout, je reste persuadée qu’il y a une activité pour chacun et surtout, différents niveaux d’intensité. Je suis persuadée et même certaine que l’activité physique est non seulement bonne mais indispensable à notre bonne santé.

Alors, rusez, trouvez des astuces, challengez-vous, mais… BOUGEZ !


Je vous épargne (presque) les bien connus et tout aussi vrais : « Bouger c’est bon pour votre petit cœur » (ce n’est plus a démontrer, le manque d’activité physique contribue à encrasser vos artères et à entraver le bon fonctionnement de votre cœur) ; « Bouger c’est bon pour le système respiratoire » (logique si on imagine les deux jolis ballons qui nous servent de poumons …) ; « Bouger c’est bon pour le transit » ( …)

Bouger sollicite et entretien les muscles fondamentaux de notre corps, ceux qui sont responsables de notre posture globale.


Bouger c’est bon pour le moral ! Oui oui, je vous assure !

Inutile de se mettre dans le rouge, avançons étape par étape, objectif par objectif. Mais c’est avéré, lorsque nous nous dépensons, notre corps sécrète une hormone, l’endorphine, qui envoie à notre cerveau des signaux de bien-être. Vous aurez donc vite fait de cesser de subir, pour y trouver satisfaction et plaisir.


Bouger c’est désoxydant !

Le fait de vous muscler va bruler vos graisses stockées.

Lorsque je vous accueille au cabinet, je vous propose parfois de faire le point grâce à l’impédancemètre. C’est une sorte de balance un peu plus évoluée qui indique la proportion en eau, en graisse et en muscle dans votre corps.

Et vous savez quoi ? Plus la répartition de votre masse corporelle sera en faveur de votre masse musculaire au détriment de votre masse grasse, plus vous pourrez vous permettre quelques écarts sans que ces derniers n’aient aucune conséquence !! Et oui, les cellules musculaires sont beaucoup plus gourmandes que les cellules adipeuses et augmentent donc le niveau de combustion de votre métabolisme de base. Votre corps utilise plus de carburant pour fonctionner, même en dehors d’un effort physique, et la petite glace estivale passe donc inaperçue ;-)


Alors au-delà du fait de retrouver une silhouette plus ferme, de se sentir plus léger et plus dynamique, moins raide également, moins essoufflé… le sport est vraiment votre allié pour que vos efforts perdurent dans le temps. Il est le garant de votre bon état de santé général.